This page presents the taxonomies that are used to categorise the contents within the Portfolio of Solutions and the Guidance Tool.
  • Développement des capacités
    • Définir un système d'enseignements tirés de la gestion des crises
      • Créer des rapports post-action et sur les enseignements tirés

        Créer un système de rapports post-action et sur les et les procédures, par ex. :

        a. Développer des procédures de rapports sur les enseignements tirés et post-action

        b. Créer une base de données des enseignements tirés et des capacités d'analyse et développer une plateforme collaborative pour soutenir de nouveaux outils comme des rapports de situation, des directives de , des fiches de travail et des check-lists, des scénarios d' , etc.

        c. Adapter les évaluations post- pour alimenter le système d'information des enseignements tirés

        d. Assurer la formation interorganismes du personnel quant aux analyses de rapports post-action et le traitement des enseignements tirés

        e. Établir des procédures pour appliquer les enseignements tirés

      • Assurer l'apprentissage transfrontalier

        Fournir des opportunités d'apprentissage transfrontalier

        • Mettre en œuvre une évaluation internationale de l'expérience et des leçons tirées en matière de gestion des crises

          Mettre en œuvre un mécanisme d'évaluation internationale de l' et des leçons tirées en matière de

        • Assurer l'éducation et la formation à la gestion des crises à l'internationale

          Fournir des opportunités d'éducation et de à la à l'internationale

    • Établir une doctrine de gestion des crises et former les organisations et les personnes
      • Certifier le personnel, les formations et l'éducation

        Certifier le personnel de , les centres de et les institutions éducatives

      • Coordonner et mener des activités de recherche et de sensibilisation

        Coordonner et mener des activités de recherche et de d'éducation, par ex. :

        a.Organiser des études de dangers et de et développer des capacités de modélisation et de simulation pour comprendre les flux, les goulots d'étranglement et les problèmes d'intégration et d'

        b. Mettre en place une discipline de dangers et de gestion des crises et un réseau de recherche et d'éducation

      • Développer une doctrine

        Développer, valider et diffuser une doctrine de parmi toutes les parties prenantes

      • Former des individus, des équipes et des organisations
        • Mener des exercices de gestion des crises

          Mener des exercices suffisamment intenses pour mettre à l'épreuve le système de

        • Développer et dispenser une formation tous risques

          Développer et dispenser une nationale, régionale et locale pour améliorer les capacités tous risques de

        • Développer des simulations spécifiques aux dangers et mener des exercices assistés par ordinateur

          Développer des simulations spécifiques aux dangers et mener des exercices de simulations et des exercices assistés par ordinateur

        • Proposer des formations d'interopérabilité entre les organisations et les niveaux de direction

          Fournir des instructions et des formations nationales et internationales pour atteindre l' entre les différentes organisations et niveaux de direction de

      • Former des communautés résilientes

        Former des communautés résilientes, notamment la fourniture de SMSPS

    • Gérer le développement d'un réseau de systèmes de gestion des crises
    • Gestion des ressources humaines
      • Gérer les bénévoles organisés et spontanés
        • Effectuer une analyse des besoins

          Effectuer une analyse des besoins ; garantir une législation adéquate pour les bénévoles

        • Mettre en place l'organisation des bénévoles spontanés

          Mettre en place l' permettant l'identification et l'enregistrement des bénévoles spontanés et leur affectation à des équipes et des coordinateurs

        • Tenir des registres des bénévoles

          Créer et tenir des registres actualisés des bénévoles, de leurs compétences et des tâches qui leurs sont affectées

        • Organiser la gestion des tâches par les masses

          Organiser la gestion des tâches par les masses, c'est à dire les bénévoles spontanés

        • Sélectionner, organiser, former et motiver les bénévoles

          Sélectionner, organiser, former et motiver les bénévoles ; assurer l'attribution des responsabilités parmi les organisations gouvernementales et non-gouvernementales

        • Confier des tâches aux bénévoles

          Procéder l'affectation préliminaires des tâches aux bénévoles organisés dans les différents scénarios

      • Gérer et les intervenants professionnels

        Gérer les profils de carrière et les intervenants professionnels, par ex. :

        a. Effectuer une analyse des besoins généraux, régionaux et locaux

        b. Mettre en place un et d'indicateurs comportementaux

        c. Définir une profession de avec des parcours professionnels et des exigences d'emploi

        d. Sélectionner, organiser, former et motiver les intervenants professionnels

        e. Veiller à ce que les responsables de gestion des crises soient bien informés, compétents et soutenus

    • Organiser la gestion des crises
      • Définir des exigences minimales d'activation

        Définir un ensemble d'exigences minimales d'activation pour les situations à différents niveaux de commandement et de

      • Mettre en place une organisation intégrée de la gestion des crises

        Mettre en place une intégrée pour la , par ex. :

        a. Mettre en place un cadre d'autorité aux niveaux central, régional et local

        b. Parvenir à un consensus sur le processus global de gestion des risques

        c. Établir la hiérarchie juridique en termes d'autorité, de tâches et de responsabilités

        d. Établir un QG, des centres de soutien et des structures de commande locales de gestion des crises

      • Mettre en place des règles et des procédures d'opération standard de gestion des crises

        Mettre en place des règles et des procédures d'opération standard de , par ex. :

        a. Élaborer, coordonner et adopter des actes législatifs de gestion des crises

        b. Définir des procédures critiques en termes de pré-crise, d'intervention et de pour les différents niveaux de commandement et de gestion

        c. Préparer, approuver et communiquer des POP (procédures opérationnelles permanentes) à toutes les parties prenantes pour chaque danger

        d. Établir les exigences et règles de collecte et de partage des informations et données sur les dangers

      • Établir des protocoles pour les urgences transfrontalières

        Préparer et se mettre d'accord, dans un format international pertinent, sur des protocoles d'intervention pour les urgences transfrontalières

      • Identifier et analyser les goulots d'étranglements

        Identifier les contraintes de ressources clés et les goulots d'étranglement potentiels dans la prise de décision et la fourniture de ressources et analyser leur impact potentiel

    • Planifier les capacités de gestion des crises
      • Évaluer les capacités actuelles

        Collecter et organiser les informations sur les capacités actuelles de et évaluer leur pertinence par rapport à l'ensemble des scénarios

      • Coordonner et adopter des plans de développement des capacités

        Coordonner les processus de planification et les décisions d'affectation des ressources clés parmi les principaux organismes contributeurs ; adopter les plans de développement des capacités

      • Définir les options de capacité

        Générer et comparer différentes options pour répondre aux exigences de , par ex. améliorer les équipements existants ou en procurer de nouveaux ; introduire de nouvelles normes de  ; investir dans des unités spécialisées ou générales de  ; maintenir les capacités internes ou les sous-traiter, etc.

      • Définir les capacités de gestion des crises requises

        Définir les capacités requises pour la , par ex. :

        a. Développer un concept des opérations de gestion des crises

        b. Formuler et coordonner une liste de tâches générique et nationale de gestion des crises

        c. Effectuer une analyse mission/tâche

        d. Définir des groupes de capacités clés

        e. Mettre en place des objectifs de capacité

      • Déterminer les scénarios et caractéristiques clés des crises futures

        Déterminer les caractéristiques clés des crises futures (type, étendue, intensité, dynamique, complexité, impact, etc.), élaborer et analyser les scénarios respectifs et sélectionner un ensemble de scénarios à utiliser dans le processus de planification

      • Définir un cadre politique de gestion des crises

        Définir un cadre politique de , par ex. :

        a. Formuler et adopter un cadre politique de gestion des crises en termes d'objectifs, de tâches et de responsabilités

        b. Effectuer une analyse coûts-avantages de haut niveau des options de gestion des crises (est-il moins coûteux de réduire une vulnérabilité ou de remplacer les infrastructures et les équipements), équilibre des investissements dans l' , la protection et l'intervention, etc.

        c. Définir les priorités

        d. Mettre le cadre politique à disposition de toutes les parties prenantes de gestion des crises

      • Identifier les lacunes et les redondances

        Comparer les capacités requises et actuelles ; identifier les lacunes et les capacités redondantes

      • Promouvoir des normes pour l'évaluation des risques et l'interopérabilité

        Promouvoir des normes pour assurer la cohérence de l'évaluation des risques et de l' , par ex. des normes communes pour caractériser les carburants dans les régions sujettes aux feux de forêts, formats d'échanges de données, symboles cartographiques, etc.

      • Tester les options de capacité

        Tester les options de face aux contraintes de ressources et aux priorités de

  • Commandement, contrôle et coordination
    • Créer et maintenir le système de commandement, contrôle et coordination
    • Définir l'élément de commande
      • Définir la chaîne de commandement de la gestion des crises

        Définir la chaîne de commandement de la , par ex. :

        a. Établir le commandement, contrôle et coordination aux niveaux central, régional et local

        b. Définir l'autorité et les responsabilités à chaque niveau

        c. Définir un cadre et des règles de délégation des compétences

        d. Définir des procédures et fournir des lignes directrices pour le commandement et la gestion des incidents, des urgences et des crises

        e. Assurer l'intégrité du commandement lors de la transition de l'incident à la et de la crise

      • Mettre en place des ressources et un environnement de prise de décision

        Mettre en place un environnement de prise de décision et affecter des ressources

    • Définir l'élément de contrôle
      • Concevoir un système de contrôle

        Concevoir un système de contrôle tout au long de la chaîne de commandement, par ex. :

          a. Définir des tâches de contrôle pour la prise de décision, la planification des opérations et des ressources et les retours sur la mise en œuvre

          b. Déterminer des règles de contrôle à chaque niveau et à tous les niveaux de direction

          c. Établir des procédures de planification et de aux décisions pour l'environnement de

          d. Formuler des informations d'exécution (décisions, directives, ordres, commandes) et fournir des modèles pour chaque niveau de direction

          e. Assurer l'intégrité lors de la transition de l'incident à la gestion de l' et de la crise

      • Déterminer des principes d'échanges d'informations

        Déterminer des principes d'échanges d'informations de parmi les organismes et les différents niveaux d'autorité

      • Établir des capacités de contrôle à tous les niveaux de commande

        Établir des capacités de contrôle à tous les niveaux de commande, y compris en termes d'informations, de communication et d' (personnel)

      • Mettre en place des règles de rapport

        Mettre en place des règles de rapport sur les résultats et la performance

      • Fournir des conseils scientifiques et techniques

        Fournir des conseils scientifiques et techniques en interne et un accès facile à une expertise externe

    • Définir l'élément de coordination
      • Assurer la coordination de la transition de l'intervention au relèvement

        Création d'un groupe de travail de coordination du pour gérer la transition de l'intervention au relèvement

      • Établir la coordination avec les médias

        Mettre en place des équipes de coordination et des règles communes pour les relations avec les médias et les communications avec le public

      • Mettre en place la coordination avec les organisations sociétales, privées et internationales

        Mettre en place des mécanismes de coordination avec les organisations de la , le secteur privé et les organisations internationales

      • Mettre en place une coordination interne

        Mettre en place des mécanismes de coordination interne :

          a.Entre différents ministères, agences et secteurs politiques (horizontal)

          b. Entre le ministère de tutelle et les agences/organisme subordonnés dans le même secteur (vertical)

      • Mettre en œuvre une coordination professionnelle

        Mettre en œuvre une coordination professionnelle à partir de modèles et une /un personnel de permanents

      • Mettre en œuvre une coordination transfrontalière

        Mettre en œuvre la coordination en réponse à une transfrontalière (potentielle)

    • Exploiter le système de commandement, contrôle et coordination
  • Communications de crise et gestion de l'information
    • Réaliser et coordonner la planification des communications et de l'information
      • Activer une équipe CCIM interorganismes

        Organiser/activer une équipe interorganismes de communication de et de gestion de l'information pour mettre en place des mécanismes de collecte, de traitement, de production et de diffusion des informations concernant la crise

      • Développer une politique, des plans et des procédures de communication

        Développer une politique, des plans et des procédures de communication pour soutenir les organismes gouvernementaux, les autorités locales, les organisations privées et bénévoles, par ex. :

        a. Effectuer et maintenir une évaluation de l'environnement de communication et d'information

        b. Définir les responsabilités et l'autorité de chaque acteur en termes de gestion des communications et de l'information dans la chaîne de commandement de la

        c. Préciser le public cible

        d. Développer des dispositifs de mise en œuvre (public, informations, canaux, outils, échéancier) et déterminer les responsabilités

        e. Surveiller, obtenir un retour institutionnel et public et ajuster le cas échéant

        f. Établir des règles de base pour une coopération internationale en termes de gestion des communications et de l'information

        g. Mettre en place des consultations et concertations entre les parties prenantes dans le développement de politiques, plans et procédures de communication pour faciliter l'échange d'informations sur la crise avant et pendant la crise

      • Développer une politique, des plans et des procédures de cybersécurité

        Développer une politique, des plans et des procédures de cybersécurité pour assurer le fonctionnement des réseaux de sur la base d'une approche tous risques, par ex. :

        a. Définir la place de la cybersécurité dans le système de gestion des crises

        b. Effectuer une évaluation tous risques interorganismes des cyber-risques

        c. Identifier l'expertise et les capacités aux niveaux sous-gouvernementaux de la gestion des risques, des acteurs privés dont les opérateurs d'infrastructure numérique et des bénévoles

        d. Inscrire la prise de décision en matière de cybersécurité dans le processus général et transjuridictionnel de prise de décision de la gestion des risques.

        e. Déterminer quelles organisations impliquer et quels rôles celles-ci joueront dans les opérations de protection, d'intervention et de

      • Établir des relations entre les autorités de gestion des crises et les médias

        Établir (renouer) les relations entre les autorités de (équipes) et les médias, c'est à dire :

        a.Coordonner le format des informations livrables

        b. Coordonner les travaux des équipes médiatiques dans la zone affectée (règles d'engagement et de soutien des organismes de gestion des crises)

      • Tenir un registre des planifications et des décisions

        Tenir un registre du processus de planification et des décisions pour faciliter l'évaluation des opérations de

      • Gérer le spectre des fréquences pendant une crise

        Mettre en place des normes et des mécanismes de gestion du spectre de fréquences national pour les situations de

      • Gérer la visibilité dans les médias

        Gérer la production, l'utilisation et la diffusion de ressources visuelles sur Internet, sur les réseaux sociaux, à la télévision et dans les journaux pour les opérations de , les organismes et les organisations bénévoles

    • Améliorer les CCIM en continu
      • Mettre en place des normes sur les équipements et les formations

        Mettre en place des normes sur les équipements et les formations et les faire appliquer

      • Mettre en œuvre des programmes de formation CCIM

        Développer et mettre en œuvre des programmes de en communications de (protection, intervention et secours) et en gestion de l'information, par ex. :

        a. Développer et mettre en place des exercices pour tester les connaissances et compétences des individus et des informations dans l'utilisation des communications et de l'information

        b. Réaliser des exercices pour tester l' , la fiabilité et la cybersécurité de l'équipement et des logiciels de communication

        c. Réaliser des exercices de aux crises pour évaluer la

        d. Effectuer des exercices multinationaux, nationaux, régionaux et locaux

    • Créer des réseaux CCIM
      • Créer des composants et des fonctionnalités de CCIM

        Définir, créer et maintenir les composants et fonctionnalités du système de communication de et de gestion de l'information

        • Établir une base de données tous risques

          Établir une base de données tous risques de et réglementer l'accès à celle-ci

        • Intégrer un appui aux décisions

          Intégrer un système et des outils d'appui aux décisions dans la , par ex. :

            a. Incorporer au(x) système(s) d'appui aux décisions les résultats (statut et prévision) sur la propagation des risques et leur impact

            b. Intégrer au(x) système(s) d'appui aux décisions l'évaluation des vulnérabilité interdomaines et leur impact

            c. Combiner les données de différentes sources et résultats de modèles pour fournir un appui aux décisions aux gestionnaires de crise et commandants

        • Gestion des données

          Gérer l'accès aux données, au traitement et à la distribution des données

        • Assurer le crowd sourcing

          Créer des opportunités d'application des modes pertinents du crowd sourcing ; diffuser des informations sur ces opportunités

      • Établir des capacités de communication de crise

        Établir et maintenir des capacités de communication de , notamment :

        a. Définir les exigences en termes de communication et d'information pour les autorités centrales, les premiers intervenants, les autorités régionales et locales, les organisations bénévoles et les entités privées

        b. Assurer des communications interopérables avec les intervenants, les autorités et les parties prenantes dans toutes conditions environnementales à travers des normes et la coordination des acquisitions

        c. Fournir les capacités pour obtenir à distance des informations critiques sur l'ampleur, le périmètre ou la situation à l'intérieur de l'incident

        d. Établir la coordination avec les systèmes et ressources de communication commerciale

      • Mettre en place des services d'appel d'urgence

        Mettre en place des services d'appel d'  ; diffuser des informations et une orientation sur l'utilisation de ces services

      • Mettre en place des capacités de gestion de l'information

        Mettre en place et maintenir des capacités de gestion de l'information

        • Établir la qualité des données

          Vérifier et établir la pertinence et la qualité des données

        • Définir les procédures de gestion de l'information

          Définir et coordonner des procédures de gestion de l'information entre les parties prenantes pour faciliter l'échange des informations sur les crises

        • Déterminer les flux de rapports

          Décrire et approuver les flux de rapports et orienter les acteurs de la

        • Identifier les besoins en informations des parties prenantes

          Identifier et analyser les besoins en informations des parties prenantes de

        • Intégrer des outils de collecte de données

          Concevoir et intégrer des outils de collecte des données, notamment :

            a. Assurer l'alimentation en temps réel de données réelles pour permettre l'évaluation de menaces et des prévisions fiables par les gestionnaires de et commandans pendant les opérations de secours

          b. Intégrer des outils de collecte de données à une architecture de données communes et de gestion des données pour garantir l'

        • Mettre en place une analyse des données

          Déterminer des procédures d'analyse des données et fournir les capacités respectives

        • Organiser le stockage et la récupération des données

          Organiser des procédures et ressources de stockage et de récupération des données

        • Mettre en place la diffusion et le partage des informations

          Définir des principes de diffusion et des voies de partage des informations entre les acteurs et parties prenantes de

      • Soutenir la technologie CCIM

        Fournir des technologies pour soutenir les communications de et la gestion de l'information, notamment des solutions d'

    • Mettre en place l'organisation CCIM
      • Élaborer un concept des opérations CCIM

        Coordonner et établir un concept des opérations en termes de communication de et de gestion de l'information

      • Assurer un stockage et un échange sûrs de contenus

        Assurer un stockage et un échange sûrs de contenus, par ex. :

          a. Mettre en place un système structuré d'échange des informations pour la transformation et l'acheminement des données

          b. Développer des outils collaboratifs pour un stockage et un échange sûrs des données

          c. Développer des outils collaboratifs pour la gestion des contenus

      • Réguler l'accès aux communications et informations de gestion des crises

        Réguler l'accès aux communications et informations de , par ex. :

          a.Définir et coordonner des règles générales d'accès aux communications et informations de gestion des crises ainsi que des normes de certification de réseaux, d'infrastructures et de personnel

          b. Développer et coordonner les communications de crise et la documentation et les procédures de gestion de l'information entre les organismes étatiques, autorités locales, entités privées et organisations bénévoles

          c. Établir des normes, des procédures et des canaux pour accorder et révoquer l'accès des employés aux ressources ou systèmes

          d. Établir des procédures d'authentification des utilisateurs et de modification dynamique des permissions pendant une

          e. Réexaminer périodiquement les protocoles d'accès pour chaque ressource ou système critique pour garantir que les bonnes personnes aient un accès autorisé

      • Mettre en place un réseau CCIM intégré
        • Définir les exigences en termes d'infrastructure CCIM

          Définir les exigences sectorielles et géographiques pour l'infrastructure de communications de et de gestion de l'information

        • Établir une infrastructure opérationnelle de gestion des crises

          Créer des infrastructures pour les opérations de pour les fonctions de prise de décision, d' et de contrôle

        • Créer une infrastructure de gestion de l'information

          Créer une infrastructure de gestion de l'information pour recueillir, stocker, traiter, analyser et diffuser les informations requises pour la prise de décision

        • Identifier les capacités et procédures CCIM des parties prenantes

          Identifier les capacités disponibles des parties prenantes en termes de communications de et de gestion de l'information et les questions d'

        • Organiser la sécurité CCIM (Communications de crise et gestion de l'information)

          Définir les rôles des autorités centrales et locales et des organismes participants en matière de cybersécurité ainsi que des procédures d'échange d'informations, de répartition des tâches et de coordination

    • Utiliser les CCIM pour la protection, l'intervention et le relèvement
      • Détecter et réfuter les leurres et rumeurs dans les réseaux sociaux

        Détecter et réfuter les leurres et rumeurs dans les réseaux sociaux concernant la situation de

      • Surveiller la couverture médiatique

        Organiser et mettre en place la surveillance de la couverture médiatique de l'impact de l' , des progrès réalisés par les organisations de dans la à la , des conseils à la population, etc.

      • Apporter un soutien de commandement, contrôle et coordination en termes de communication et d'information

        Assurer un soutien pour le commandement, contrôle et coordination en termes de communication opérationnelle et d'information de certaines organisations (par ex. intervenants professionnels) à d'autres parties prenantes (par ex. autorités locales, acteurs privés, bénévoles), pour faciliter notamment l'

      • Fournir des informations aux médias et au public

        Préparer et fournir des informations pertinentes et adaptées aux médias et au public

        • Conseiller les responsables sur le travail avec les médias

          Conseiller les responsables de la sur le travail avec les médias (surveiller leurs travaux, coordination)

        • Fournir des informations sur l'impact de la crise

          Fournir ou faciliter les ressources de production (photos, cartes, graphiques, vidéos, communiqués de presse, etc.) documentant l'impact de l' et des actions de réponse aux catastrophes

      • Assurer les avertissements et les alertes

        Assurer les avertissements et les alertes pour tous les niveaux de commande, les organismes de et le public

        • Communiquer directement avec les médias et les citoyens

          Mettre les gestionnaires de la en contact direct avec les médias et le citoyens

        • Communiquer au public des informations sur les dangers

          Communiquer au public des informations sur les dangers (menaces)

        • Communiquer les informations sur les dangers au sein du système de gestion des crises

          Communiquer les informations sur les dangers (menaces) au sein du système de

        • Assurer le fonctionnement des communications d'importance critique

          Veiller à ce que tous les réseaux de communication d'importance critique fonctionnent

      • Appuyer la prise de décision de commandement, contrôle et coordination

        Appuyer la prise de décision dans le processus de commandement, contrôle et coordination, par ex. en mettant en place des modèles et outils d'analyse, d'évaluation et de prédiction

  • Développer des politiques de communication
  • Assurer la sûreté et la sécurité de l'environnement de la gestion des crises

    Assurer la sûreté et la sécurité de l'environnement de la au moyen de l'application des lois et d'opérations respectives de sécurité et de protection pour les personnes et communautés situées dans les zones affectées et pour tous les intervenants impliqués dans des opérations de gestion des crises, par ex. :

      a. Effectuer des actions d'évaluation précoce sur place

      b. Mettre en place un système de contrôle de sécurité dans la zone affectée

      c. Élaborer (examiner) un plan de sécurité du site

      d. Élaborer et mettre en œuvre des mesures de sécurité physiques, des contre-mesures et procédures spécifiques aux cas

      e. Mener des opérations de sécurité à l'intérieur, aux frontières et à l'extérieur de la zone affectée où les personnes évacuées sont temporairement placées

      f. Partager des informations liées à la sécurité avec les responsables au niveau étatique et local, le secteur privé et le public, le cas échéant

  • Identifier les dangers et les menaces

    Identifier tous les dangers et menaces potentiels devant être suivis.

  • Logistique
    • Assurer la logistique de transport
      • Planifier, organiser, et affecter les ressources de logistique de transport

        Planifier, organiser, et affecter les ressources de logistique de transport pour la protection, la réponse aux crises et le

      • Fournir l'équipement de transport et les procédures pour son utilisation

        Fournir l'équipement de transport et mettre en place des procédures pour amener le matériel des installations de stockage et des fournisseurs aux personnes dans les zones affectées, les camps d'évacuation et les autres installations d'intervention de

      • Assurer le transport des intervenants et des fournitures

        Assurer le transport des intervenants et des fournitures vers et dans la zone affectée :

        a. Assurer un transport stratégique

        b. Satisfaire aux demandes des intervenants en termes de transport

        c. Assurer le transport de matériel, médicaments et matériel médical, de nourriture et d'eau à des fins de premiers secours aux personnes affectées

      • Fournir un appui aux parties prenantes en matière de transport

        Fournir un appui en matière de transport aux autres organismes, groupes de travail, bénévoles spontanés, etc.

      • Transport des débris et des déchets

        Assurer le transport des débris et des déchets

    • Mettre en place un système de gestion logistique en temps de crise
    • Gérer les installations
    • Gérer la logistique du matériel
      • Créer un cadre opérationnel commun de priorisation

        Créer un cadre opérationnel commun pour prioriser l'utilisation de ressources clés requises par différentes forces opérationnelles

      • Déterminer les besoins en termes de matériel

        Déterminer les besoins en termes de matériel pour les fonctions opérationnelles et les niveaux de commandement

      • Assurer la logistique de consommation

        Assurer la logistique de consommation en assurant le stockage, la réparation et l'entretien du matériel de et son élimination

      • Assurer la logistique de maintenance et de réparation

        Assurer la logistique de maintenance et de réparation au sein des fonctions « Protection », « Intervention » et «   »

      • Assurer la logistique de production au sein de la fonction « Préparation »

        Assurer la logistique de production au sein de la fonction «   » : fournir des spécifications, conception et production du matériel requis

      • Assurer la logistique d'approvisionnement

        Assurer la logistique d'approvisionnement : déterminer le niveau des stocks, le ravitaillement, la distribution et le réapprovisionnement de matériel entre les intervenants et les niveaux de commande de

    • Assurer les services logistiques

      Assurer le réapprovisionnement opérationnel, la distribution de cartes, les ressources de main-d'œuvre, les services postaux et de livraison, les services de cantines, de buanderie et de douches, les enterrements, etc. pour les intervenants, bénévoles, personnes dans des abris temporaires, hôpitaux et hébergements à l'intérieur et à l'extérieur de la zone affectée

    • Assurer la logistique médicale
      • Apporter du soutien médical national et international supplémentaire

        Accepter et orienter le soutien médical national et international supplémentaire pour les victimes

      • Planifier la logistique médicale

        Planifier, coordonner, mandater et affecter les ressources logistiques médicales pour l'intervention et le des crises, par ex. :

          a. Estimer les besoins en médicaments et autre matériel médical pour les situations d'incidents, d' et de crise et créer des réserves selon la cartographie des risques

          b. Maintenir la base de données des organisations médicales nationales, régionales, et locales, du personnel et du matériel médical

          c. Concevoir et appliquer des politiques, plans et programmes pour garantir les capacités logistiques médicales pour la

          d. Établir des partenariats public/privé pour la logistique médicale

      • Fournir du matériel médical

        Coordonner et fournir du matériel médical pour répondre aux demandes opérationnelles

  • Atténuation
    • Évaluer les risques
      • Évaluer les vulnérabilités aux dangers

        Évaluer l'exposition et les vulnérabilités des infrastructures, ressources et services essentiels aux dangers, cybermenaces et menaces NRBCE

        a. Définir les infrastructures et ressources potentiellement affectées par les dangers, les cybermenaces et les menaces NRBCE

        b. Définir des critères d'évaluation de la vulnérabilité

        c. Identifier l'infrastructure et les ressources essentielles

        d. Quantifier la valeur de l'infrastructure et des ressources

        e. Évaluer les vulnérabilités des services essentiels

      • Procéder à une identification, documentation et analyse de tous les dangers

        Procéder à l'identification, l'enregistrement et l'analyse des dangers en utilisant une méthodologie approuvée et reconnue tenant compte de tous les dangers plausibles, qu'ils soient naturels ou induits par l'homme, par ex. :

        a. Documenter et rendre publics l'identification et l'analyse des dangers (évaluation des risques) pour les parties prenantes et membres de la communauté et les réévaluer régulièrement

        b. Appuyer l'évaluation des risques avec des données scientifiques, l'utilisation d'un système d'information géographique et l'analyse des impacts historiques et prévus pour identifier les expositions et vulnérabilités spécifiques de la zone

      • Estimer les réactions en chaîne

        Estimer l'impact de réactions en chaîne potentielles, par ex. une inondation donnant lieu à une épidémie ou un tremblement de terre faisant céder un barrage

      • Estimer l'impact transfrontalier

        Estimer l'impact transfrontalier possible des dangers

      • Estimer les effets interdomaines

        Estimer les effets possibles interdomaines sous l'effet de dangers concrets, comme une naturelle donnant lieu à des troubles civils

      • Estimer les risques

        Estimer les risques en effectuant les tâches suivantes :

        a. Recueillir des données probantes et définir les facteurs de risque (établir une échelle)

        b. Établir une base de données sur la population, l'économie, le logement, la santé, les infrastructures, le climat, la terre, l'eau, les ressources brutes, le patrimoine culturel, etc.

        c. Établir des scénarios de dangers

        d. Évaluer l'impact des aléas sur les populations, les fonctions essentielles du gouvernement et de l'administration locale, l'infrastructure et les actifs physiques et numériques et évaluer le niveau des risques.

        e. Élaborer et maintenir des cartes de sécurité civile (p. ex. vulnérabilité aux aléas et aux menaces) aux niveaux national, régional et local.

    • Élaborer une politique et une stratégie d'atténuation
      • Effectuer une campagne de communication sur l'atténuation

        Initier, coordonner et effectuer une campagne de communication sur l'

      • Mettre en place la planification et la coordination

        Mettre en place un mécanisme de planification et de coordination de l' , y compris les tâches suivantes :

        a. Préparer un personnel professionnel pour la planification de l'atténuation et la mise en œuvre de mesures d'atténuation

        b. Organiser des démonstrations

        c. Établir et certifier des modules de

      • Énoncer la stratégie d'atténuation

        Énoncer la stratégie d' en effectuant les tâches suivantes :

        a. Définir les objectifs de la stratégie d'atténuation

        b. Fournir une analyse objectifs/tâches

        c. Définir des mesures d'atténuation (plans et programmes, au niveau étatique, local et international)

        d. Sélectionner et prioriser les mesures d'atténuation

      • Fournir des orientations politiques

        Préparer et énoncer des orientations politiques en effectuant les tâches suivantes :

        a. Analyser les effets des mesures potentielles d' sur les dangers, les cybermenaces et les menaces NRBCE

        b. Analyser les effets des mesures potentielles d'atténuation sur l'exposition de l'infrastructure et les ressources essentielles aux dangers

        c. Recueillir, organiser et utiliser les éléments de preuve pour évaluer les effets des mesures d'atténuation

        d. Mettre en œuvre des modélisations et simulations pour évaluer les effets des mesures d'atténuation

        d. Définir des principes et objectifs d'atténuation

    • Mettre en œuvre des mesures d'atténuation
      • Appliquer des mesures de réduction de la vulnérabilité sur le long terme

        Appliquer des mesures de réduction de la vulnérabilité et d' sur le long terme, notamment :

        a. Prendre des mesures d'aménagement du territoire et de conception pour éviter les développements et les infrastructures communautaires dans les zones exposées aux risques afin de réduire leur impact possible et d'éviter les risques pour la vie, la propriété et l'environnement

        b. Assurer la fiabilité des infrastructures essentielles (comme les installations matérielles, chaînes d'approvisionnement, systèmes, ressources, technologies d'information et réseaux de communication) fournissant des services aux personnes (notamment l'eau potable, la nourriture, les transports fiables, les services de santé accessibles, l'énergie pour les foyers et l'industrie, l'accès aux services bancaires, financiers et gouvernementaux et les réseaux de communication pour relier les personnes sur le plan social et commercial)

        c. Adopter et faire appliquer des codes et normes de construction en matière de résistance aux aléas

        d. Apporter des améliorations aux infrastructures existantes et services essentiels

        e. Effectuer des tâches essentielles à la réduction de l'impact de dangers habituels comme les crues saisonnières, le givre, les feux de forêts, les tornades et autres

        f. Mettre en place des systèmes de stockage de sauvegarde et de traitement des données

        g. Prendre des mesures systématiques pour protéger les paysages et l'environnement de dégâts irréversibles

        h. Intégrer la sûreté, la sécurité et la à la conception et à l'utilisation des ressources, systèmes et réseaux

        i. Initier et maintenir des associations civiles (bénévoles) locales d'intervention pour les dangers

        j. Autres

      • Améliorer l'éducation, la sensibilisation et les compétences en termes de mesures d'atténuation

        Améliorer l'éducation, la sensibilisation et les compétences dans la conception et la mise en œuvre de mesures d' , notamment :

        a. Organiser des campagnes communautaires de sensibilisation pour améliorer les connaissances pour se préparer à des catastrophes

        b. Instaurer des formations générales pour acquérir des connaissances sur les actions appropriées pour se préparer et répondre à une catastrophe

        c. Organiser des programmes d'entraînement et d' pour améliorer les compétences et la coordination dans la conception et la mise en œuvre de mesures d'atténuation

      • Étudier l'utilité des valeurs naturelles

        Étudier l'utilité des valeurs naturelles, notamment :

        a.Continuer à développer la multifonctionnalité des forêts, terres, rivières, lacs, rivages et autres en soutenant les chaînes de valeur économiques, récréatives et de loisirs

        b. Stimuler l'intégration de nouveaux traitements de restauration aux protocoles de politique et de gestion

        c. Développer une vision partagée des priorités en termes d'enjeux naturels (par ex. cartes des risques d'érosion des sols)

        d. Développer de nouvelles approches en gestion de la biomasse sur le long terme

        e. Actualiser régulièrement les informations sur la vulnérabilité des écosystèmes face aux résurgences et aux intensités des incendies

      • Faciliter la mise en œuvre d'une approche zéro déchet pour réduire les risques

        Promouvoir la technologie et l'utilisation de matières résiduelles pouvant entraîner des dangers importants, par ex. stimulation de l'exploitation de la biomasse forestière résiduelle à travers l'établissement de marchés spécifiques par des propriétaires privés et des procédures pour réduire les menaces de feux de forêt

    • Veiller à ce que la stratégie d'atténuation reste pertinente
    • Organiser l'atténuation
      • Définir un cadre national d'atténuation

        Développer un cadre national d' , notamment :

        a. Effectuer une évaluation nationale des risques et définir le champ d'application des mesures et activités d'atténuation

        b. Identifier les acteurs et parties prenantes clés dans l'atténuation

        c. Définir les rôles et responsabilités des parties prenantes en termes d'atténuation des dangers

        d. Définir les capacités fondamentales nécessaires pour préparer les types spécifiques de catastrophes et de crises présentant le plus grand risque pour la sécurité des personnes

        e. Rattacher les objectifs et les approches d'atténuation aux autres domaines fonctionnels de

        f. Mettre en place une chaîne de direction et de coordination de gestion des crises au niveau national et international

        g. Mettre en place un cadre d'atténuation opérationnel sur le long terme pour la planification et les ressources, au niveau local, régional, national et international

      • Développer les compétences en cartographie des risques et évaluation des vulnérabilités et des risques

        Fournir des données scientifiques, des modélisations et des simulations ainsi qu'une expertise technique pour la cartographie des risques, l'évaluation des vulnérabilités et l'évaluation des risques pour soutenir l'élaboration de politiques et la planification de l' , par ex. dans l'élaboration et la priorisation de mesures d'atténuation

      • Assurer l'atténuation par la coopération et la coordination

        Assurer la coopération entre les gouvernements et les organismes de pour surmonter les problèmes culturels, institutionnels et législatifs entre les pays en développant une approche tous risques commune d'  :

        a. Encourager l'échange de bonnes pratiques en matière de résistance aux risques et de durabilité, ainsi qu'en matière de des crises, , , intervention et

        b. Coordonner l'utilisation de mécanismes internationaux comme les mécanismes de protection civile de l'UE, de l'ONU et autres mécanismes

  • Fonctions de protection
    • Procéder à une intervention en cas d'incident ou d'urgence
      • Mener des opérations de munition et de lutte contre les EEI (engins explosifs improvisés)

        Mener des opérations de munition et de lutte contre les EEI, par ex. :

        a. Maintenir des capacités suffisantes de munition et de lutte contre les EEI en coordination avec les militaires

        b. Mener des opérations de munition et de lutte contre les EEI

        c. Coordonner l'aide médicale et psychologique d' aux personnes affectées

      • Mener des opérations de protection NRBC d'urgence

        Mener des opérations de protection nucléaire/radiologique, chimique et biologique d' , par ex. :

        a. Maintenir des capacités de protection NRBC suffisantes en coordination avec les militaires

        b. Mener des opérations NRBC

        c. Coordonner l'aide médicale et psychologique d'urgence aux personnes affectées

        d. Partager des informations et analyses des menaces avec les partenaires internationaux

      • Mettre en œuvre la lutte contre les incendies

        Mettre en œuvre la lutte contre les incendies, par ex. :

        a. Maintenir des capacités de lutte contre les incendies suffisantes et mobilisables à très bref délai pour les opérations urbaines, en forêt et en montagne

        b. Mener des opérations de lutte contre les incendies

        c. Coordonner l'aide médicale et psychologique d' aux personnes affectées

      • Mener des opérations d'évacuation d'urgence limitées

        Mener des opérations d'évacuation d' limitées, par ex. :

        a. Maintenir et coordonner les capacités militaires en vue d'une évacuation

        b. Mener des opérations d'évacuation

        c. Fournir des abris temporaires et des logements spéciaux

        d. Coordonner l'aide médicale et psychologique d'urgence aux personnes évacuées

      • Coordonner et mener des opérations de recherche et de sauvetage

        Coordonner et mener des opérations de recherche et de sauvetage, par ex. :

        a. Maintenir des capacités de recherche et de sauvetage mobilisables à très bref délai pour les opérations urbaines, en mer/eau et en montagne

        b. Mener des opérations de recherche et de sauvetage

        c. Coordonner l'aide médicale et psychologique d' aux personnes secourues

      • Détecter les urgences imminentes et alerter à l'avance

        Détecter les urgences imminentes ou les situations dangereuses et alerter à l'avance

    • Mettre en place une planification opérationnelle
      • Coordonner la planification avec les fournisseurs d'appui

        Coordonner la planification avec l'armée et autres fournisseurs d'appui

      • Établir un cadre de planification opérationnelle

        Établir un cadre de planification opérationnelle, par ex. :

        a. Définir des hypothèses de planification pour orienter le développement des plans opérationnels

        b. Établir des exigences de planification opérationnelle pour chaque niveau de commandement et de .

        c. Déterminer les priorités juridictionnelles, objectifs, tâches ainsi que l'acquisition et l'allocation des ressources nécessaires à la protection contre les dangers potentiels et menaces pour y réagir

        d. Mettre le cadre de planification opérationnelle à disposition de tous les organismes gouvernementaux, autorités locales, organisations non-gouvernementales et entreprises privées

      • Planifier sur différentes activités à différents niveaux

        Planifier sur l'ensemble des activités à chaque niveau de commandement et de

    • Procéder à une surveillance systématique et un recueil des données
      • Surveillance et anticipation

        Mettre en œuvre une surveillance continue et anticiper les urgences et les crises, par ex. :

        a. Surveiller continuellement les dangers et menaces et échanger des informations dans les cadres régionaux, nationaux et internationaux pertinents

        b. Recueillir et stocker les données brutes requises à l'aide de technologies de détection et de surveillance

        c. Combiner la cyber-détection et la surveillance physique pour mieux protéger les réseaux majeurs de ainsi que les éléments des infrastructures essentielles et des infrastructures essentielles d'informations

        d. Partager systématiquement les informations, analyses et rapports d'urgence

      • Mobiliser l'attention et anticiper

        Effectuer des analyses pour mobiliser l'attention et anticiper les urgences, les crises et leur impact

    • Coordonner et garantir la protection des IIC (infrastructures d'information critiques)
    • Coordonner et garantir la protection publique
    • Protéger les infrastructures critiques
  • Fonctions de relèvement

    Décisions et actions visant à rétablir ou améliorer les moyens d'existence, la santé ainsi que les ressources, systèmes et activités économiques, physiques, sociaux, culturels et environnementaux d'une communauté ou société affectée par une , conformément aux principes du développement durable, notamment une meilleure reconstruction pour éviter ou réduire les risques futurs de catastrophes.

    • Ajuster la planification du relèvement
      • Modifier les normes et la législation

        Élaborer et apporter les modifications nécessaires aux normes légales ou décisions gouvernementales (ajustements, modifications ou introduction de nouvelles normes spécifiques à chaque cas)

      • Définir et partager une COP détaillée

        Définir une image opérationnelle commune détaillée et la partager au sein du gouvernement, par ex. :

        a. Organiser des missions exploratoires interorganisations

        b. Intégrer les données et informations recueillies

        c. Demander de l'aide scientifique en cas de questions concrètes

        d. Étudier les dangers secondaires et collatéraux possibles

        e. Fournir des rapports d'évaluation

      • Modifier les plans et politiques de relèvement

        Modifier les plans d' , programmes et politiques en matière de lorsque cela est nécessaire

      • Assurer une prise de décision fondée sur des données factuelles

        Recueillir des données et les vérifier et développer des outils pour permettre une prise de décision fondée sur des données factuelles

    • Faire participer la population
      • Identifier les priorités des communautés et les avantages perçus

        Procéder à une analyse complète sur place pour identifier les priorités des communautés et l'impact des mesures potentielles de

      • Maintenir la vigilance opérationnelle de la population

        Maintenir la vigilance opérationnelle de la population quant aux opérations et mesures de , par ex. :

        a. Informer le public de la situation, de l' et des plans de relèvement

        b. Expliquer aux personnes comment agir en cas de dangers secondaires et de dommages collatéraux

        c. Conseiller aux personnes comment se comporter/réagir dans la situation

        d. Donner aux personnes la possibilité de communiquer en privé en cas de dommages à l'infrastructure numérique publique et aux canaux de communication

        e. Établir un mécanisme de liaison et des canaux de communication entre les communautés et les institutions.

      • Organiser les bénévoles et les communautés pour le relèvement

        Organiser les activités des bénévoles et des communautés dans les opérations de

    • Gérer la reprise économique
      • Évaluer les besoins en termes de reconstruction économique

        Coordonner et mener une évaluation exhaustive des besoins en reconstruction économique interorganismes et public-privés Évaluer les conséquences économiques au niveau national, régional et local ; évaluer et justifier l'implication du gouvernement dans la reprise économique

      • Planifier la reprise économique sur le long terme

        Planifier les efforts de reprise économique sur le long terme, par ex. :

        a.Coordonner les efforts gouvernementaux, régionaux, locaux et privés

        b. Coordonner les programmes de relance de l'agriculture

        c. Mettre en place des instruments monétaires (par ex. prêts d'aide) pour soutenir le redressement de l'industrie, l'agriculture, le commerce et le tourisme locaux

      • Fournir des incitations à l'emploi ou une assistance chômage

        Fournir aux personnes affectées des incitations à garder leur emploi ou une assistance spéciale chômage

    • Gérer la restauration de l'environnement
      • Nettoyer la zone affectée

        Nettoyer les déchets dangereux de la zone affectée

      • Procéder à une décontamination environnementale

        Coordonner et mettre en œuvre une décontamination et d'autres mesures pour éliminer les effets de la sur l'environnement

      • Développer une politique pour un relèvement durable

        Procéder à une évaluation de l'impact environnemental sur le long terme et développer une politique et un programme de durable

      • Retirer les structures endommagées et les débris

        Retirer les structures endommagées, gérer les débris pour réduire l'impact environnemental et humain

    • Gérer le relèvement humanitaire
      • Répondre aux besoins des populations vulnérables

        Répondre aux besoins des populations vulnérables en faisant particulièrement attention aux familles nombreuses, aux personnes handicapées et aux familles des victimes

      • Mettre en place une organisation scolaire temporaire

        Mettre en place une scolaire temporaire pour les enfants

      • Gérer les bénévoles fournissant les services sociaux

        Assister les autorités locales dans la gestion des bénévoles fournissant les services sociaux et psychosociaux

      • Approvisionner la population en eau, nourriture et énergie

        Assurer un approvisionnement régulier en eau, nourriture et énergie pour l'usage privé

      • Fournir des abris temporaires fiables

        Fournir des abris temporaires et des services sûrs et fiables

      • Rétablir les services médicaux et SMSPS essentiels

        Rétablir les services médicaux et SMSPS essentiels, par ex. :

        a. Assurer une gestion exhaustive du stress, un soutien à la santé mentale et psychosocial (SMSPS) et des services et programmes de toxicomanie

        b. Établir (vérifier, actualiser) des plans de redressement médical durable

        c. Assurer le traitement par des institutions et procédures de santé pertinentes

        d. Identifier et mobiliser des ressources de santé (budget, personnel, équipement, installations)

      • Soutenir le regroupement familial

        Faciliter et soutenir le regroupement des familles de la zone affectée

    • Gérer la restauration des infrastructures

      Gérer la restauration des infrastructures à travers les fonctions suivantes :

      a.Coordonner et mettre en place une analyse exhaustive interorganismes et publique-privée des besoins en termes de reconstruction et de réhabilitation

      b. Développer des politiques, plans et programmes prioritaires pour la restauration des infrastructures

      c. Mobiliser des ressources publiques, privées et internationales pour les programmes de restauration des infrastructures

      d. Mettre en place des normes légales et mécanismes financiers pour soutenir la restauration des infrastructures individuelles et commerciales

      e. Coordonner la réhabilitation de bâtiments et des infrastructures de transport

      f. Fournir des services gouvernementaux d'ingénierie et autres aides aux autorités locales pour les travaux publics et la reconstruction d'infrastructure

      g. Intégrer des mesures étatiques, locales et privées à la restauration des infrastructures

    • Apporter un secours immédiat
      • Élargir les soins immédiats

        Élargir les soins immédiats, par ex. :

        a. Informer les personnes affectées de l' des soins de santé

        b. Prendre des mesures de des épidémies

        c. Apporter des soins cliniques aux blessés

        d. Appliquer des mesures de prévention et de contrôle des maladies infectieuses

      • Ouvrir des lignes de transport essentielles

        Ouvrir et maintenir des lignes de transport essentielles et gérer leur utilisation

      • Fournir de l'électricité

        Apporter un soutien électrique d'

      • Apporter du soutien psychosocial

        Apporter du soutien psychosocial aux individus et aux familles

      • Améliorer les abris temporaires

        Améliorer les abris temporaires, par ex. :

        a. Estimer les besoins réels

        b. Mobiliser les ressources d'entraide

        c. Demander et gérer un soutien international en termes d'abris temporaires

    • Recouvrer les services essentiels
  • Fonctions d'intervention
    • Préparer le terrain pour les opérations de secours et le relèvement
      • Décontaminer les ressources et les infrastructures

        Procéder à la décontamination, l'inactivation et la détoxification des bâtiments, équipements, machines et terres

      • Procéder au nettoyage de la zone de la catastrophe

        Procéder au nettoyage général de la zone affectée

      • Gérer la transition de l'intervention au relèvement

        Gérer la transition de l'intervention au et la mise en place de plans de gestion des conséquences sur le long terme ; mettre en œuvre des plans de démobilisation et de levée des mesures

      • Rétablir la fourniture des services de base

        Rétablir ou fournir les services/besoins de base, comme l'eau, la nourriture, l'énergie, la communication, etc.

    • Limiter l'impact de la crise
      • Prévenir les causes de la crise
        • Contrôler les inondations

          Réaliser des opérations de contrôle des inondations

        • Contrôler la portée des agents NRBC (nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques)

          Contrôler la portée des agents chimiques, biologiques et nucléaires/émettant des radiations ou des matières dangereuses, y compris :

          a. Recueillir, évaluer et diffuser les informations disponibles aux premiers intervenants

          b. Évaluer la situation (par ex. à travers les premiers intervenants) par détection chimique, biologique et radiologique ou avec un équipement d'identification et de contrôle pour reconnaître les signes et indicateurs NRBC ou de matières dangereuses

          c. Isoler le site pour atténuer les conséquences et mettre en place un cordon extérieur et intérieur (zone chaude, tiède, froide)

          d. Établir une zone de quarantaine pour les victimes/morts contaminés ainsi que des zones de décontamination et de triage

          e. Mener des opérations d'intervention NRBC et pour matières dangereuses, notamment la décontamination, l'évacuation, et autres

        • Détecter les explosifs et atténuer l'impact potentiel

          Détecter les explosifs et prendre des mesures pour atténuer l'impact potentiel

        • Lutter et contenir les incendies

          Assurer la lutte contre les incendies et leur maîtrise

      • Limiter l'impact de la défaillance des infrastructures numériques

        Limiter l'impact des dommages partiels ou du dysfonctionnement total des infrastructures et ressources numériques sur la à gérer les crises, apporter de l'aide et des services dans les zones affectées, la capacité des personnes affectées à communiquer, et la fonctionnalité des systèmes essentiels comme la fourniture électricité et de gaz, les transports aériens et routiers, les communications publiques, les services bancaires et autres

      • Protéger l'infrastructure critique des dommages secondaires

        Identifier l'infrastructure critique et les ressources clés endommagées et coordonner des actions immédiates pour les protéger des dommages secondaires

      • Prendre des mesures immédiates d'application de la loi

        Prendre des mesures immédiates d'application de la loi, par ex. :

        a. Isoler la zone affectée par la

        b. Mettre en place un contrôle d' de la circulation

        c. Maintenir l'ordre public à l'intérieur de la zone affectée

        d. Initier des enquêtes

        e. Ouvrir des lignes de transport et de communication vers des zones (plus) sûres

    • Orienter et décider
      • Procéder à une évaluation des dégâts et des besoins

        Procéder à une évaluation des dégâts et des besoins, par ex. :

        a. Recueillir et intégrer les données humaines et de capteurs du terrain et des plateformes aéroportées

        b. Effectuer une analyse situationnelle

        c. Procéder à une analyse des premiers dégâts et des risques

        d. Identifier les besoins immédiats des populations affectées

        e. Développer une prédiction basée sur un modèle et des données de l'évolution de la et de l'impact sur différents domaines

      • Décider de l'introduction d'une législation en matière de crise

        Décider de l'introduction d'une législation en matière de et d'autres mesures d' , par ex. :

        a. Introduire une législation en matière de crise au niveau national, régional ou local

        b. Prendre d'autres mesures d'urgence

        c. Fournir des informations sur la situation et les mesures prises, et ce, au niveau national et international

      • Déterminer la nature de la crise

        Recueillir des informations, déterminer et évaluer la nature de la

      • Gestion des avertissements

        Gérer les avertissements au public, fournisseurs de services essentiels et exploitants d'infrastructures critiques, par ex. :

        a. Préparer les avertissements

        b. Autoriser les avertissements

        c. Émettre les avertissements

      • Fournir un appui aux décisions

        Fournir un appui aux décisions, par ex. :

        a. Préparer des informations pour la prise de décisions

        b. Assurer l'évaluation de l'impact des différentes vulnérabilités (personnes, propriété, environnement)

        c. Faciliter la prédiction du danger et de son impact

        d. Développer et évaluer des pistes d'action

        e. Prioriser les tâches et les ressources clés

        f. Traduire les informations en des formats exploitables pour les utilisateurs de

        g. Apporter une aide scientifique à la prise de décision

      • Évaluer et ajuster le plan d'intervention

        Évaluer et ajuster le plan d'intervention, par ex. :

        a. Prendre des décisions concernant les organisations gouvernementales, les autorités locales et organisations non gouvernementales

        b. Ajuster les procédures de gestion en fonction de la situation

        c. Ajuster la chaîne de commandement et décider de déployer des centres de contrôle mobiles de

        d. Évaluer les besoins en ressources critiques et les moyens de fourniture

    • Réagir au danger
      • Activer les organismes de gestion des crises

        Activer les organismes et centres de commandement et de

      • Procéder à une affectation et une gestion coordonnées des ressources

        Procéder à une affectation et une gestion coordonnées des ressources, par ex. :

        a. Définir, prioriser et attribuer les tâches

        b. Identifier des sites adaptés pour les postes de commandement, zones de transit et routes d'entrées et de sortie

        c. Surveiller et positionner les ressources

        d. Rassembler et partager les ressources

        e. Affecter des ressources aux tâches

        f. Échanger des informations sur les tâches et les ressources

      • Déployer les intervenants
        • Diriger les opérations d'intervention

          Diriger, coordonner et gérer les opérations d'intervention

        • Effectuer une première analyse sur site des dangers et des conséquences

          Effectuer ou soutenir une première analyse sur site des dangers et conséquences, par ex. en mettant en place des équipes d'enquête interorganismes pour améliorer les connaissances sur les causes de la

        • Déployer les premiers intervenants

          Diriger et gérer le déploiement des premiers intervenants, y compris :

          a. Appuyer les efforts des équipes de premiers intervenants dans la gestion de situations multicausales

          b. Fournir aux premiers intervenants une prédiction avancée du comportement du danger à l'aide d'une analyse en temps réel en tenant compte de la variabilité des caractéristiques spécifiques au danger

        • Définir la zone des opérations

          Définir la zone des opérations de

        • Gérer le déploiement et la fourniture de premiers soins

          Gérer le déploiement et la fourniture de ressources pour les premiers soins

        • Gérer les bénévoles organisés

          Gérer le déploiement des bénévoles organisés sur site et l'affectation de leurs tâches et des ressources, la régulation, le redéploiement, etc.

        • Gérer les bénévoles spontanés

          Gérer les bénévoles spontanés sur site

      • Maintenir une connaissance partagée de la situation

        Obtenir et maintenir une connaissance partagée de la situation

        • Recueillir des informations auprès des sources déployées

          Recueillir, manuellement et automatiquement, les informations des centres opérationnels déployés, capteurs, et autres équipements de terrain

        • Développer et maintenir une COP

          Développer et maintenir une image opérationnelle commune (COP) sur la base d'informations sur les sources et l'évolution des dangers, des vulnérabilités identifiées et des risques potentiels

        • Diffuser la COP et les évaluations

          Diffuser l'image opérationnelle commune et les évaluations

        • Intégrer des données et informations de sources diverses

          Intégrer des données et informations de sources diverses ; fusionner les données historiques, les résultats des modèles et les données en temps réel dans différents formats pour améliorer la conscience de la situation des décideurs

        • Prédire l'escalade et l'impact des risques

          Prédire la propagation des risques (incendie, inondation, radiation, agents chimiques et biologiques, et autres) à travers la modélisation en temps réel et l'analyse et en tenant compte de la variabilité de la vitesse et de la direction du vent, de l'humidité et la teneur en eau des combustibles ainsi que d'autres facteurs pertinents

      • Gérer l'aide internationale

        Gérer l'aide internationale, par ex. :

        a. Demander de l'aide internationale

        b. Mettre en place une instance de coordination, des voies de transport, des installations de stockage

        c. Apporter de l'aide aux premiers intervenants internationaux

        d. Mettre en œuvre un mécanisme de soutien financier international

      • Sécuriser l'infrastructure et les ressources numériques.

        Prendre des mesures immédiates pour garantir la fonctionnalité de l'infrastructure numérique, par ex. :

        a. Filtrer ou attribuer une priorité plus faible au trafic réseau suspect

        b. Reconfigurer les réseaux critiques de

        c. Fermer des services spécifiques ou parties du réseau de gestion des crises lorsqu'une cyberattaque détectée affecte la confidentialité ou l'intégrité de la communication continue de gestion des crises

    • Soutenir les personnes affectées
      • Mener des opérations SAR (recherche et sauvetage)

        Mener des opérations de recherche et de sauvetage : rechercher les personnes disparues, secourir les victimes, fournir les premiers secours et amener les personnes en sécurité

      • Décontaminer les personnes

        Assurer la décontamination, le dégazage et la désinfection des personnes

      • Établir une téléphonie mobile d'urgence

        Mettre en place un accès d' spécial à la téléphonie mobile

      • Apporter des soins aux animaux

        Apporter des soins aux animaux dans la zone affectée

      • Fournir des services essentiels à la communauté affectée

        Fournir des services essentiels comme l'alimentation d' des installations essentielles ; les approvisionnements en carburant et en eau potable, les communications mobiles, la nourriture et les médicaments à la communauté affectée.

      • Assurer l'évacuation et les abris
      • Assurer les services SMSPS

        Fournir des services de santé mentale et soutien psychosocial (SMSPS) aux intervenants professionnels, aux bénévoles et à la population affectée

      • Fournir des services de santé et SMSPS hors site

        Fournir des services de santé et SMSPS hors site :

          a. Déployer des hôpitaux de campagne

          b. Assurer les transports vers les hôpitaux normaux

          c. Appliquer des mesures de quarantaine et d'isolation

          d. Procéder à une prophylaxie et une vaccination de base

          e. Fournir des soins psychologiques, psychosociaux, pédiatriques et autres soins spécifiques

      • Assurer les premiers soins sur place

        Fournir des ambulances d' sur place, des services de premiers traitements et de premiers soins psychologiques

  • Gestion de la sécurité
    • Mettre en place une orientation et une planification de la sécurité
      • Élaborer des conseils de sécurité de préparation

        Élaborer et promulguer des conseils de sécurité de

      • Développer un volet sécurité dans les plans et systèmes de gestion des crises

        Développer un volet sécurité dans les plans et systèmes nationaux, régionaux et locaux de , par ex. :

          a. Au sein des scénarios de gestion des crises, identifier les menaces à la sécurité, les problèmes et les mesures à prendre

          b. Identifier et regrouper les besoins en termes de capacités sécuritaires interorganisations

          c. Élaborer un modèle d'utilisation des capacités sécuritaires pour les fonctions de gestion des crises

          d. Élaborer un plan opérationnel de sécurité pour le système de gestion des crises

          e. Introduire des chapitres sécurité dans la planification de la gestion des crises à tous les niveaux de commandement et de gestion

          f. Mettre en place et maintenir un mécanisme d'évaluation de sécuritaire et de rapports

      • Mettre en place une coordination préliminaire

        Mettre en place une coordination de la gestion de la sécurité antérieure à la

      • Mettre en place des programmes pour acquérir des capacités sécuritaires

        Mettre en place des programmes centraux, propres aux organismes, régionaux et locaux pour acquérir des capacités sécuritaires

      • Établir des normes spécifiques de sécurité

        Établir des normes spécifiques de sécurité en tant que partie intégrante de la législation en matière de

      • Fournir des lignes directrices de performance

        Fournir des directives, lignes directrices et instructions en termes de performance

    • Organiser la gestion de la sécurité
      • Mettre en place un système de contrôle de sécurité des crises

        Mettre en place un système de contrôle de sécurité des crises, par ex. :

          a. Mettre en place un système d'authentification nationale et d'identification de sécurité pour les intervenants d' , le personnel officiel et autre personnel non gouvernemental nécessitant l'accès à la zone affectée

          b. Mettre en place une base de données nationale du personnel de et des bénévoles autorisés

      • Établir un échange sécurisé des informations

        Mettre en place un système pour échanger des informations sur la sécurité

      • Mettre en place la coordination de la sécurité et des organisations de contrôle

        Mettre en place la coordination de la sécurité et des organisations de contrôle selon la chaîne de commandement de la , ainsi qu'au sein des entités privées et non-gouvernementales prévoyant d'engager des opérations de gestion des crises

      • Nommer un chef de la sécurité

        Nommer un chef de la sécurité (gestionnaire) dans chaque entité de commandement et de gestion de

      • Fournir expertise et coordination pour la planification de la sécurité

        Fournir expertise et coordination pour les efforts de planification de la sécurité et pour la réalisation d'évaluations techniques (par ex. évaluation de la vulnérabilité, , structures pour capteurs de surveillance, etc.)

    • Contrôler la sécurité sur site
      • Coordonner les mesures de sécurité avec d'autres opérations

        Coordonner les mesures de sécurité avec d'autres opérations de recherche et de sauvetage, d'intervention et de

      • Effectuer des contrôles d'accès, de circulation et des foules

        Effectuer des contrôles d'accès, de circulation et des foules à l'intérieur et à la frontière de la zone affectée, dans les structures d'évacuation et les camps temporaires, par ex. :

          a. Affecter des forces de sécurité pour soutenir les efforts étatiques et locaux visant à contrôler l'accès au site de l'incident et aux installations importantes

          b. Affecter des forces de sécurité et mettre en œuvre des mesures de protection autour du site affecté, de l'infrastructure et des installations importantes

          c. Assurer la protection des intervenants de sécurité et des autres personnes travaillant dans un environnement à élevé ainsi que la sécurité opérationnelle des opérations de d' , où qu'elles puissent survenir

          d. Mettre en place un contrôle de la circulation publique

          e. Déployer des capacités de gestion des foules

      • Tester les plans de sécurité des infrastructures essentielles

        Développer et mettre en place des programmes d' pour tester les plans de sécurité des infrastructures essentielles

    • Fournir des capacités clés en matière de sécurité
      • Développer et dispenser une formation de gestion de la sécurité

        Développer et dispenser une pour améliorer les capacités tous risques de gestion de la sécurité, par ex. :

          a. Développer des cours standardisés de formation en gestion de la sécurité

          b. Dispenser des cours de formation aux agents de sécurité

          c. Développer des cours de gestion de la sécurité et dispenser des formations aux bénévoles

          d. Fournir des directives sur la sécurité en temps de à la population, aux entités commerciales et institutions

      • Équipes avec un personnel qualifié

        Équipes avec un personnel qualifié, par ex. :

          a. Définir les exigences en termes de compétences clés pour le personnel de sécurité

          b. Sélectionner, motiver, certifier et maintenir le personnel professionnel de sécurité au niveau national et local ainsi que pour les entités privées et non-gouvernementales

      • Fournir des équipements de contrôle de sécurité

        Fournir des équipements de contrôle de sécurité, par ex. des éléments de sécurité spécialisés comme des barrières de circulation, des appareils de détection biologique, radiologique, nucléaire et d'explosifs à grande puissance, des unités canines, des équipements de protection pour les agents chargés de l'application de la loi, etc.

  • Capacité d'adaptation stratégique
    • Construire et mesurer la résilience communautaire
      • Établir des mesures et une évaluation de la résilience

        Établir des mesures de la et des méthodes d'évaluation, par ex. :

        a. Explorer des approches communautaires d'évaluation de la résilience

        b. Établir un cadre d'évaluation pour la

        c. Utiliser la modélisation pour analyser les impacts de la résilience communautaire

      • Améliorer la préparation, la réactivité, l'apprentissage, l'auto-organisation et l'innovation des communautés

        Améliorer la , la réactivité, l'apprentissage, l'auto- et l' des communautés, notamment :

        a. Mettre régulièrement à jour les directives ou procédures sur la manière dont les citoyens devraient s'équiper pour les urgences impliquant des événements extrêmes

        b. Stimuler la mise en place d'un traitement de restauration avancé

        c. Organiser des campagnes d'éducation et de sensibilisation

        d. Développer de nouvelles méthodes de sensibilisation pour dépasser les problèmes d'attitude et de comportement

      • Assurer la liaison et la mise en relation des ressources des communautés par-delà les frontières

        Assurer la liaison, les relais et la mise en relation des ressources des communautés dans le pays et dans toute l'Union européenne

      • Renforcer les atouts communautaires en termes de résilience

        Renforcer les atouts financiers, physiques, SMSPS (santé mentale et soutien psychosocial), politiques, humains, sociaux et naturels en termes de

      • Renforcer les capacités communautaires en termes d'actions collectives

        Renforcer les capacités communautaires en termes d'actions collectives en vue de la réduction des risques de , d' du conflit, de protection sociale, de gestion des ressources naturelles et de gestion des biens et services publics :

        a.Autonomiser les communautés locales à l'aide d'outils, informations et compétences pour reconnaître les avantages de la gestion intégrée des risques

        b. Mener des campagnes de sensibilisation pour les groupes de parties prenantes ciblés Informer des avantages sociaux, environnementaux et économiques de l'action et de la communautaires

        c. Adopter une planification participative pour évaluer l'acceptation générale de la politique de gestion du danger donné par la population dans différentes régions

        d. Développer des plans et politiques flexibles de tenant compte des différences entre les contextes local et régional

    • Anticiper la sécurité civile
      • Examiner les répercussions de scénarios alternatifs

        Examiner les répercussions de différents scénarios de , par ex. réaliser des exercices (simulations, scolaires) et des simulations dans des scénarios alternatifs

      • Identifier les principaux moteurs et tendances

        Identifier les principaux moteurs et tendances dans l'environnement de sécurité civil, notamment :

        a. Analyser les caractéristiques historiques de dangers majeurs et créer des bases de données centrales avec des informations harmonisées sur des événements à unique

        b. Actualiser et détailler les informations sur la survenance des dangers et le comportement dans les zones sensibles (par ex. périurbaines), notamment par rapport à la fragmentation de l'occupation des sols et le changement climatique

        c. Tenir compte du changement climatique dans les projections des dangers

        d. Inclure les pertes environnementales (par ex. forêts, infrastructures) et pertes indirectes (par ex. qualité de l'air, biodiversité, etc.) à l'évaluation économique des dégâts

      • Identifier les scénarios d'avenir plausibles

        Identifier les futurs dangers, environnements et scénarios de gestion de crises plausibles, notamment :

        a. Projeter et utiliser des projections des changements des dangers pour évaluer l'impact du changement climatique sur les feux de forêts, les inondations, les conditions météorologiques extrêmes et autres

        b. Identifier des seuils de changements et des points de bascule dans la régénération des écosystèmes en tenant compte des tendances climatiques et des antécédents de gestion du territoire

        c. Prendre en compte le fonctionnement des écosystèmes dans la conception des stratégies d'adaptation

        d. Tenir compte de différents risques dans la gestion des forêts, de l'eau et des terres, y compris les perturbations d'origine biotique et abiotique (par ex. insectes, tempêtes de vent, sécheresses, autres)

    • Développer des capacités d'adaptation
      • Créer et maintenir des réserves de matériel

        Créer et maintenir des réserves de matériel, par ex. des vaccins spécifiques, pour des scénarios n'étant pas considérés comme probables dans un futur proche, mais plausibles dans un futur alternatif (par ex. dans des scénarios cygnes gris et noir)

      • Développer des options et estimer les ressources requises

        Développer des pistes d'action possibles pour différents scénarios d'avenir et estimer les ressources respectives requises.

        • Élaborer des politiques d'adaptation

          Adapter les politiques de et les décisions de gestion, notamment :

          a. Évaluer la pertinence des politiques et décisions de gestion existantes en matière de gestion des crises par rapport à des scénarios d'avenir

          b. Identifier les voies d'adaptation et de développement (en mettant l'accent sur les paysages résistants aux dangers) pour chaque scénario d'avenir

        • Développer des pistes d'action pour des scénarios d'avenir

          Développer des pistes d'action potentielles pour des scénarios d'avenir plausibles de

        • Établir la coordination avec les militaires et autres renforts

          Établir la coordination avec les militaires et les autres unités et personnel de renfort comme des organisations avec des capacités NRBC

        • Estimer les besoins en termes de ressources

          Estimer les besoins en termes de ressources ; identifier les besoins spécifiques en capacités et les ressources critiques pour les scénarios d'avenir

      • Maintenir les capacités et le programme de recherche des dangers et de gestion des crises

        Maintenir la recherche des dangers et de la ainsi que la et le programme de développement, notamment :

        a. Mettre en réseau, collaborer, communiquer et partager les expériences

        b. Mettre en place une gestion de la recherche et des structures d'appui solides, une surveillance intégrée, une évaluation et un bilan des leçons tirées par rapport à des scénarios d'avenir

        c. Mettre en œuvre des projets pilotes et de démonstration pour faciliter l' et se préparer à l'incertitude

        d. Développer des programmes de recherche flexibles

    • Promouvoir l'agilité organisationnelle en termes de gestion des crises
      • Mettre en place une surveillance continue

        Mettre en place une surveillance continue de l'environnement de la pas ex. en surveillant l'horizon

      • Créer un échange international sur la capacité d'adaptation

        Créer des opportunités d'échanges internationaux sur la d'adaptation

      • Échanger les expériences et conclusions en matière d'anticipation

        Échanger les expériences d'études d'anticipation et leurs conclusions, les mesures prises et les effets produits

      • Faciliter la mise en réseau et la coopération

        Faciliter la mise en réseau et la coopération parmi les organismes, les sociétés professionnelles et les projets

      • Maintenir des compétences diversifiées et en évolution

        Maintenir des compétences et perspectives diverses et assurer une continue

      • Promouvoir la primauté des connaissances

        Mettre les connaissances au cœur des organisations des intervenants et du réseau plus large des parties prenantes

eu logo

© DRIVER+

DRIVER+ project has received funding from the European Union's 7th Framework Programme for Research,
Technological Development and Demonstration under Grant Agreement (GA) N° #607798